Des profs notés par leurs élèves

Une prof notée 4,3 (mauvaise note, tout juste passable!) par des élèves sur un site internet (spickmich.de), avait réclamé qu'il soit interdit aux élèves de publier de telles évaluations. La cour d'appel de Cologne a estimé qu'il s'agissait du plus strict droit des élèves, dans le cadre de la liberté d'expression garantie par la loi fondamentale allemande, de distribuer bon points et mauvais points. La prof au piquet!

Cela ne devrait pas être l'occasion d'un tel foin. Les élèves devraient, au contraire, être obligés à noter leurs profs! C'est ce que certains appellent le 'feed-back'!

voir aussi: spickmich.de , jugement de la cour d'appel de Cologne ,
http://www.justiz.nrw.de/Presse/presse_weitere/PresseOLGs/27_11_2007/index.php
Détournement d'objets

image: Blog CEIP Antoni Bergós
Une des grandes modes dans l'art contemporain. Sur le site de Kayart, vous trouverez quelques exemples amusants de Kayaks transformés. Malheureusement, vous n'y verrez qu'un nombre réduit des œuvres d'Armengol Tolsà.

Il a, entre autres, également réalisé un œuf brisé, le stylo plume choisi en illustration, une Ferrari, un croissant aussi me semble-t-il.
Sarko exporte le charme français

image: http://www.chinameetusa.com/post/showpage.php?id=1196528426
Charmante chinoise, charmant nom: Yang er che na mu, 41 ans, musicienne douée, actrice, écrivain, cherche président, pour partager avenir commun.
Notre Sarko, une fois de plus, a été à la hauteur de la mission qui lui est impartie. Il lui a suffit de trois jours de voyage officiel pour ravir le cœur de la belle. Elle ne jure plus que par lui: dans un article, elle vante l'intelligence, le charme voire même la beauté de notre chef suprême. Exactement le genre d'homme qui lui convient. Et, bien sûr, Yang er che na mu se verrait très bien en épouse présidentielle à l'Élysée; elle va même jusqu'à dire "Si je ne parviens pas à devenir la First Lady, quel gâchis!

L'ironie est qu'elle née dans une ethnie, les mosuo, où le mariage n'existe pas et où les femmes disent que les hommes sont justes bons pour la nuit. Et voilà qu'elle voudrait s'abandonner à un seul homme?

Aurait-elle toujours l'occasion d'exercer son goût du pouvoir à l'Élysée, ou bien en serait-elle réduite à faire les cuivres? Qu'en pense Sarko?

En bonus pour ceux qui lisent le chinois: plus de détails

La question idiote (1)


posée dans un hôtel:

-Mais pourquoi ne trouve-t-on pas de balai-brosse dans vos salles de bain?
-Pour des raisons d'hygiène








image: www.objetdujour.com
Nos vautours valent le détour!

image: http://www.naturschutzbuero-zollernalb.de/

Avant tout allait de soi. Une vache mourait dans un champ. Personne ne s'en préoccupait. À part les charognards. Maintenant, cela ne répond plus aux exigences de propreté contemporaine. Il faut maintenant que les cadavres soient enlevés, pas enterrés! Probablement à cause des risques de propagation de maladies.
En Suisse dans les hauts alpages, cela pose naturellement des problèmes. Comment descendez-vous votre vache, quand elle a eu le mauvais goût de mourir là-haut, tout là-haut, là où seuls quelques randonneurs campent de temps en temps? À dos de vache peut-être? Ou bien allez vous l'hélitreuiller jusque dans la vallée? Au moins, ça lui fera un enterrement de première classe. La solution la plus simple, c'est encore, avant de monter dire bonjour aux survivantes, de ne pas oublier, à côté de la gourde, d'emporter quelques bâtons de dynamite. Et beaucoup ont choisi de procéder ainsi. Pas de cadavre, pas d'enquête!

Mais cela ne fait pas les affaires de tout le monde. Que reste-t-il à ces chers vautours fauves qui auparavant, il y a quelques centaines d'années quand même, étaient si nombreux ici dans le Jura souabe. Ces oiseaux mesurent ailes déployées jusqu'à 280 cm et pèsent jusqu'à 11 kilogs. Ils sont en voie de disparition et des directives recommandent de les protéger. Un peu problématique vu qu'ils se nourrissent des cadavres qui doivent être enlevés.
N'a-t-on pas déshabillé Pierre pour habiller Paul?
Dans le Jura souabe, on a choisi de mettre des cadavres sur pilotis à quelques mètres du sol, en libre-service, afin que ces pauvres animaux aient encore quelque chose à se mettre sous le bec.
À la grande surprise de quelques promeneurs qui n'avaient pas étés informés, pas plus que la police d'ailleurs. Imaginez un peu: vous faites un petit footing dans la nature dans la fraîcheur matutinale, pour vous vider la tête de l'atmosphère du bureau, et vous vous retrouvez soudain en face d'un tas de viande puant! Sûr que vous aurez une petite poussée de ce stress que vous vouliez tant évacuer! Maintenant, vous êtes prévenus et la surprise ne sera pas si pénible.
Inutile également d'aller voir la police. Ils savent maintenant de quoi ils retourne.
Et les vautours fauve vont maintenant contribuer à ce que le jura souabe devienne un parc d'attraction ... grandeur nature!
Choses allemandes - images / Things German - pictures

Sujet appele a se developper au gre de l'inspiration.


Die Autobahn / L'autoroute / The autobahn, the motorway
La première autoroute allemande a maintenant 75 ans, elle fut ouverte en août 1932. Non, inutile de dire merci à Hitler, ce n'est pas sa création, contrairement à ce que la propagande nazie a voulu faire croire! Et non, on n'y roule pas non plus sans la moindre limitation de vitesse! En dehors du fait qu'il est recommandé d'y rouler à 130, on croise aussi beaucoup de panneaux de limitation et les radars ne manquent pas, sans compter les embouteillages ou les véhicules lent qui ralentissent la circulation...

The first German motorway has 75 years and was conceived before Hitler ruled Germany. Theoretically, no speed limits. But the reality is different (partial limitations, traffic jams, ...)

pour plus d'images / for more images (Süddeutsche Zeitung)


Das Bier / La Bière / Beer
Pourra-t-on encore en boire longtemps?

Deutscher Leser, wie lang noch wird es deutches Bier geben?


It is not clear whether german beer will survive or not. People drink less of it, there are too many small german brewers and the production costs are high.



Die Deutsche(n) Tugend(en)/ La-Les vertu(s) allemande(s) / The German virtues

Siehe "Der Wander und sein Schatten #216"
En attendant des developpements a esperer, (re)lisez ce que Nietzsche en a dit entre autres dans "Le voyageur et son ombre"!
Nietzsche wrote a lot on this subject! See e.g. "The wanderer and his shadow" #216


Heidentum/ le paganisme/ paganism
A creuser, ca remonte a l'antiquite.



Hygiene / Hygiène
J'ai demandé une fois à un ami en essayant d'y mettre du tact s'il voulait bien prendre la peine de pisser assis, il m'a répondu: "évidemment, comme ma maman m'a appris!"

In some households, you can see this kind of sticker explaining how to do it
 properly.


L'ordre
voir ce post. voir également "vertus allemandes", ci-dessus.



Sauerkraut Saft / Jus de choucroute / Sauerkraut juice

Très bon pour la digestion, paraît-il. Attention aux effets secondaires qui peuvent être pénibles pour votre entourage. N'allez pas croire que tous les Allemands en boivent. On peut d'ailleurs en trouver dans certains magasins bio en France.

Very healthy!






Schultüte / Cornet surprise pour le premier jour à l'école / First-day-of-school-surprise-cone
Link/lien


Skateboard

Ci-contre, une photo d'une sculpture du Moyen-Âge découverte au Sud de Stuttgart prouve que les Allemands, ces fantastiques techniciens, avaient inventé le skateboard bien avant qu'il ne soit popularisé par les États-Uniens.

The Germans already invented the skateboard during the Middle-Ages.
Une courte chanson / A short song translated

qui fait partie d'un album de ritournelles punks que vous pouvez télécharger gratuitement sur le site de Die Ärzte, sous la rubrique Musik, Bonus, "5, 6, 7, 8 Bullenstaat" [fichiers mp3 avec le texte inclus dans un document pdf, taille 33 Mb]



Auf Deutsch:
Mc Donald's - mampf mampf - Bauch voll, mampf mampf - Kopf leer - Mc Donald's
En français:
Mc Donald - bouffe bouffe - ventre plein, bouffe bouffe - tête vide - Mc Donald
In English:
Mc Donald's - nosh nosh - full belly, nosh nosh - empty head - Mc Donald's
Liste de choses injustement tournées en ridicule

On trouve sur internet d'innombrables listes, listes de logiciels, de présidents, listes de recommandations et même listes de listes. C'est une des fonctions essentielles qui date de ce que certains appellent le web1.0 et on en trouve sans doute l'origine dans l'un des inévitables 'tags' html: < href = "adresse web"> description < / a >, oui le tag permettant de créer des liens aussi bien littéralement que métaphoriquement, ce tag que tant de gens utilisent afin de mettre leurs pense-bête en ligne. Vous trouverez ci-dessous la liste annoncée. Elle ne demande qu'à s'étoffer et à bénéficier de vos suggestions.

1. La cuisine Anglaise

2. L'humour Allemand
Sony Vaio VGN-A115B, opération à cœur ouvert

Si vous avez envie de perdre votre garantie, à supposer que vous en ayiez encore une, ou bien si vous avez besoin comme moi de changer le disque dur de ce portable, vous trouverez ici un peu d'aide afin d'éviter d'abîmer votre ordinateur en l'ouvrant. Ne faites pas une confiance absolue à tout ce que je dirai, soyez toujours prudent!

Tout d'abord, quelques recommandations avant de vous lancer dans l'opération:


- Prenez toujours votre temps! C'est parfois rageant de se savoir si proche du but, d'avoir toutes les pièces du puzzle sous la main et de sentir qu'une pause serait bienvenue. Mais il est préférable que l'ordinateur fonctionne seulement demain plutôt que de commettre une erreur irréparable.

- Il est plus facile de démonter un ordinateur que de le remonter. Dans quelle sens doit-on remonter cette pièce déjà? Ça avait pourtant l'air si facile! N'hésitez pas à prendre des photos avant de démonter quelque chose! Rien ne dit que l'intérieur de votre VAIO sera exactement comme le mien!

- Ne forcez pas sur une pièce pour la faire tenir en place. Vérifiez plutôt que vous l'avez bien montée. Démontez et remontez si nécessaire. Toujours avec douceur.

- Évitez de démonter ce qui n'a pas besoin de l'être!

- N'hésitez pas à prendre conseil sur internet. Bien que cela ne m'aie pas beaucoup aidé, peut-être aurez-vous plus de chances. Et vous pouvez toujours m'envoyer une question. Nul ne garantit que je vous enverrai la réponse espérée, mais ça ne coûte rien d'essayer.


Et maintenant, comment ouvrir la bête:

Bientôt, ces explications seront illustrées. En attendant, vous devrez vous contenter de cette courte explication. Évidemment votre ordinateur est débranché, en ce qui me concerne j'avais aussi enlevé la batterie.

1. Sous le portable vous trouverez plusieurs vis indiquée par une flèche. Dévissez-les toutes.
2. Il faut maintenant enlever le clavier de l'ordinateur. Entre la touche 'Ctrl' ['Strg' sur mon clavier allemand] et la touche 'Fn', à peu près au niveau du milieu de la touche 'Espace' ainsi que sous la 'Flèche vers le bas', vous trouverez trois petits leviers au niveau desquels il vous faudra faire pression pour commencer à dégager le clavier en le soulevant.
3. Quand vous aurez soulevé le clavier, débranchez le câble le reliant à la platine. Pour cela il faut tirer vers le haut une partie de la fixation en plastique, et la connection se défera presque d'elle-même.
4. Débranchez le câble menant au 'touchpad'.Vous aurez ensuite encore deux vis marquées d'une flèche à défaire pour pouvoir soulever le capot.
5. Une fois que vous aurez fait pivoté le capot en direction de l'écran, vous pourrez repérer le disque dur en bas à gauche. pour le défaire, il faudra encore dévisser plusieurs vis marquées d'une flèche. Et faire pivoter (à cause de branchements de câbles) la plaque de composants électroniques qui surmontait le disque dur. Le reste devrait être facile.

6. Remontez l'ordinateur. Assurez-vous que les câbles sont bien insérés, c'est le point le plus critique d'après mon expérience.

Hier, j'ai de cette façon remplacé le disque dur d'origine, un Hitachi 60 Gb 2"5, par un disque Hitachi, 80 Gb 2"5. Tout semble fonctionner pour l'instant.


Vocabulaire Souabe-Français
Wörterbuch Schwäbisch-Französich

Sur schwaebisch-englisch.de , est publié un petit glossaire souabe/anglais. Ici paraîtra progressivement un glossaire inspiré de cette liste. N'hésitez pas à proposer de nouvelles contributions ou des corrections!
Autres sources: www.altwuerttemberg.de/schwaebisch/
, Dictionärle ,schwäbisches Handwörterbuch ...
A


a pron.indef.: a; ~ weng sound un peu
a adv. prep. pref. 1. adv., prep.: sur, à, contre, ...; des gôht mi nix ~ : Ça ne me regarde pas ; I bi scho ~ Je suis déjà habillé(e); 2. pref. de certains verbes; (cf. a'bändle, a'gehe, a'lange, a'schucke).
a-a sound adv.: non; (cf. aha).
a'bäffe vb.: crier sur quelqu'un
a'bändle (anbandle) vb.: flirter
a'gehe vb.: commencer; démarrer.
a'lange vb.: 1. toucher, prendre, saisir 2. arriver (à); .
a'schucke sound vb.: pousser.
Aabe n.: les toilettes
abkratze vb.: mourir
abr: mais
acht(e): huit
ade; ~le ciao, salut [au revoir]
aha adv.: oui; (cf. a-a).
alderiere (fr. altérer) vb.: s'énerver, s'exciter
Amenaschlupferle n.: petite amie

B

bissle adj.: ; a ~ un (petit) peu; (s. a weng).
Blafo (Plafo) sound (fr. plafond) n.: le plafond.

Breschdling (Bräschdling/Breschtling) m. 1. la fraise (fruit) apparemment plus très utilisé,"comme disait ma grand-mère" 2. un pif, un gros nez rouge



C
D

des art. : le, la, ça

E
F
Fidle n.: le derrière, les fesses, (le cul) s'Fidle g'hart en dHosa nei! (Faut pas montrer ses fesses!)
Fiaß m.: les jambes, les pieds
Flägga m.: un bled, un trou
G

gange vb.: 1. marcher, aller; 2. aller (santé); Wia gôhts? Comment ça va? (la réponse étant: Emmr viel Gschäft!) Wia isch's oech ~? Comment cela a-t-il été pour vous?
Glufamichl m.: une personne mesquine
Grombira f.: pomme de terre
Gschäft n.: travail, affaires "Wie gôhts?" - "Emmer viel ~!" "Ça va? Ça va!"
Gruschd m.: camelote, chose sans valeur, bonne pour la poubelle (voir aussi Lombagruschd)

H

han vb.: avoir
hock|e vb.: s'asseoir, être assis(e) pres.: hocke; passé: ghockt; ~ di! assieds-toi donc!
[cf. image ci-dessous: au dessus d'un banc à l'extérieur d'un restaurant à côté du château de Tübingen "dohoggeddiadiaemmerdohogged" , "c'est ici que s'asseyent ceux qui s'asseyent toujours ici", autre façon de dire que le banc est réservé aux habitués]




Huraglomb: saloperie, camelote (cf. Gruschd)
I

i pron. pers. Je

JKL
Kudd(e)roimer m.: une poubelle
Lombagruschd m.: un objet inutile, sans valeur (voir aussi Gruschd)
Luagabeidl m.: un menteur
M

Maultascha f. : hénaurmes raviolis (cf Spätzle, Zwiebelkuche)
mi
pron. pers. : moi, à moi
Muggeseggele (Muckesäckele] n. [mot à mot: bite de mouche, la plus petite unité de mesure souabe] très peu (cf. a weng , weniger wia a weng; cf. Seggl)


Muggabatscher m.: [] une tapette à mouches


N
nit rien
nix
rien; no ~ pas encore.
nunz rien

O

oech pron. pers. : vous
ogaddich adj.: encombrant

PQR

päp adj.: avare
Pfeifadeggl!: Penses-tu! Des clous! Tintin!
S

sae vb.: être, exister.
scho déjà; ~ lang depuis lontemps; ~ guad! d'accord! ça va!
Schorsch Georges ;O)
Schpädjohr m.: l'automne (cf Frihling, Sommr, Wenter)
Schtuagerd: Stuttgart
Schwôb m.: c'est ainsi que se nomment les gens du crû.
siibe adj. num. : sept
sodele : voilà, comme ça
Spätzle (Schpätzle, Spatze) f.: les spaghettis souabes; "La tentative des Souabes avec leurs gros doigts d'imiter les Italiens." [Manfred Rommel] (cf. Kässpätzle, Läberspätzle, Maultascha, Zwiebelkuche)
Spätzlebrett (Spatzebrett) n. : plateau en bois sur lequel on prépare les spaghettis d'ici. Parfois on sépare dessus la pâte au couteau pour l'envoyer directement dans l'eau bouillante.

Spätzleschwob
m.: pour ceux qui ne parviennent à séparer leurs Spätzle sur le Spätzlebrett, il reste le recours à cet ustensile (voir image ci-contre)



TUV
W

wia
comp. interrog. 1. comparatif:
que; autant que 2. interrog.: comment

X
Xälz (Gsälz) n.: la confiture (cf. Xälzbrot) Gib mr amol s ~! Passe-moi la confiote!
Xälzbär m.: 1. 2.
Xälzbrod n.: une tartine de confiture
Xangbuach n.: Recueil de chansons
Xangverei n.: chorale, chœur [
dans le Jura Souabe, probablement encore plus répandus que les clubs de tir ]
Xond adj. adv. en bonne santé, sain bleib ~! faut rester calme! (fig.)
Y
Z

zaen(ne)
adj. num.: dix
zamme (zusamme) adj.: ensemble; älle ~ tous ensemble
zapfeduschter adj.: complètement noir
Zenka m.: un nez, un sacré pif
zerfe vb.: se disputer
z'erschd adv.: d'abord
Zibeeb f.: 1. raisins secs 2. un(e) croulant(e), un p'tit vieux, une p'tite vieille
Zirenka (Ziring) m.: le lilas
zom (z'; zu) prep. avec inf.: à, pour Dô han i nix drmit ~ due. J'ai rien à voir avec ça.
zwelve (zwölve): douze
Zwetschgedatsche
n.: Tarte aux quetsches, spécialité souabe, quoique...
Zwiebelkuche m.: Tarte à l'oignon, spécialité souabe (cf Spätzle, Maultasche)
zwoe: deux
La réalité plus forte que la fiction?
Au rayon documentaires allemands

On n'en finirait pas de faire la liste de tous les documentaires qui, ces derniers temps ont rencontré du succès au cinéma. La grande nouveauté du genre est le caractère polémique nettement plus prononcé de nombre d'entre eux. Cela répond à la volonté de divertir que l'on retrouve dans quasiment tous ces films, l'instruction venant après.

Parmi les titres récents, en voici deux qui ont attiré mon attention. Je ne les ai pas encore vu mais une critique pourrait suivre cette première introduction.

"Full Metal Village, so macht Landwirtschaft spaß"
[c'est comme ca qu'on s'amuse dans l'agriculture]

Bienvenue à Wacken, petit village du nord de l'Allemagne. 20 km jusqu'au prochain cinéma. Quand vous traverserez le village vous ne pourrez pas manquer la pancarte qui vous dira: "réjouis-toi, tu es à Wacken". Sinon, allez voir la galerie de photos sur le site du journal "Die Zeit".
Tous les ans, un festival de hard-rock amène quelques milliers de visiteurs qui ne viennent pas seulement pour profiter de l'air frais en toute simplicité. Les rayons de l'épicerie sont alors pour quelques jours surchargés de boites de raviolis et de packs de bière. Effet de contraste garanti: la fanfare municipale ouvre le festival avec quelques airs de musique "oum pa pa". OUM ... PAPA, OUM... PAPA. La danse des canards quoi! Puis les choses deviennent sérieuses et les p'tits jeunots envahissent la scène et les longues chevelures vont pouvoir s'agiter frénétiquement. Pendant ce temps-là, pas très loin, un paysan regarde sa vache dodeliner avant de lancer un "MEEEEUUuuhh..." très émouvant. Le film a été tourné par une coréenne qui affirme avoir enfin établi un lien avec l'Allemagne grâce à ce village et à son festival.

"Die Finsternis"
['Les ténèbres']
En septembre 1944, le gouvernement de Vichy finissant a déménagé pour se retrouver à Sigmaringen, charmante petite ville du sud de l'Allemagne; si vous y passez, rendez-vous également à Beuron, un cloître pas très éloigné, la route le long de la vallée du Danube est très belle. La capitale de la France se trouva donc pour quelques mois au château [sur l'image ci-contre, le château vers 1900], les collabos ayant suivi résidant dans les hotels voisins. Céline faisait partie du lot et a écrit un récit de cette situation que ne pourrait rêver un écrivain:
un état sans territoire, entouré d'ambassades allemandes et japonaises, dans une Allemagne nazie en train de s'effondrer. Ce film lui permet de devenir scénariste à titre posthume.
Est passé sur Arte et y repassera peut-être. Également disponible en DVD avec une version FR et une version anglaise.
Les Quiproquo

Les quiproquo sont toujours une grande source d'amusement pour le spectateur mais lorsque nous en faisons l'expérience, nous ne sommes pas toujours à même de goûter l'effet comique.

Difficile, alors que l'on semblait partager les mêmes préoccupations, d'accepter le grand écart soudain imposé. En parfait accord avec autrui, on se sent soudain trompé ou incompris. Quoi? Nous aurait-on menti pour seulement mieux découvrir le fond de notre pensée ou pour nous manipuler? Se serait-on moqué de nous? Le plus souhaitable est encore que chacun comprenne que nulle intention mauvaise ne se cachait derrière et réalise ce qui a pu être la source du malentendu.

L'origine en est souvent une manière elliptique de s'exprimer ou bien une ambiguité du langage.

Le quiproquo est en principe symétrique, sinon on a plutôt affaire à une tromperie.
Certaines phrases peuvent servir de sonnette d'alarme telles que "vous ne savez pas à quel point vous avez raison!", puisque l'un semble en savoir plus que l'autre et ne cherche pas forcément à ouvrir les yeux à son interlocuteur.

Dans d'autre cas, le sujet abordé par les deux personnes n'est pas le même, mais croyant parler de la même chose, elles n'évoquent la question qu'à mots couverts, jusqu'à la désillusion parfois comique.

Il se peut également qu'elles parlent de la même chose, mais à un niveau différent: l'une parle par conviction et l'autre considère la vérité de ce qui est dit.
L'une dit: "C'est certainement ...", suivi d'une affirmation quelconque, disons "c'est certainement Marie qui frappe à la porte". Elle ne fait ainsi qu'une supposition, mais de la véracité de laquelle elle est convaincue, sans pour autant pouvoir prouver que ce qu'elle dit est vrai. On peut y voir une imprécision du langage, voire une "connerie" comme dirait Frankfurt.
L'autre entend "certainement" et réagit violemment: "Comment? Rien n'est absolument certain en l'occurence , c'est vraiment se moquer du monde, prendre des libertés avec les faits!"

Heureusement, la plupart du temps, rien de dramatique ne ressort de ces petits problèmes de communication. Ils sont même souvent utiles à la vie en société. Parfois, ne vaut-il pas mieux ne comprendre qu'à moitié ce que les autres disent?

Quelques pistes dans Wikipédia
Delius à Grez-sur-Loing

Delius, compositeur peu connu et peu joué, du moins ici “sur le continent”, comme dirait un de mes amis anglais qui l'adore. Sa musique, même d’apparence joyeuse, fait toujours naître en moi un sentiment de malaise dû à ces glissades permanentes, l’impression de ne pas avoir un point fixe sur lequel s'appuyer. Delius a énormément voyagé et a connu une vie aventureuse: né en Angleterre, il dirigea une plantation aux États-Unis mais surtout y reçut des leçons d’harmonie, en Allemagne il rencontra Grieg, à Paris il fit beaucoup la fête, ce qui l’amena plus tard à se retirer avec une syphillis à Grez-sur-Loing, un village un peu à l'écart, du côté de Fontainebleau, où beaucoup d'artistes vécurent à l'époque.




The bridge at Grez, 1900
Sir John Lavery






Là, dans une maison avec un jardin tout en longueur donnant sur le Loing, il finit ses jours dans de grandes souffrances, dictant ses dernières œuvres à Fenby, un jeune homme passioné par sa musique. Une maison que Delius dut quitter précipitamment lors de la première guerre mondiale pour aller se réfugier en Angleterre. Il se vit contraint de cacher ses bouteilles de vin car il ne put les emporter et eut la grande chance de les retrouver en revenant après la guerre car les Allemands qui avaient pourtant occupé la maison dormirent sur un petit trésor sans le remarquer.

Fenby a écrit un livre intéressant, "Delius as I knew him", dans lequel il nous décrit sa rencontre avec Delius et sa femme et sa vie quasi monastique dans ce petit village où les visites de personnalités du monde musical, telles que Sir Thomas Beecham ou encore Elgar, venaient égayer le quotidien parfois sinistre. Ken Russell s'est inspiré de cet ouvrage pour réaliser un film intitulé "Song of Summer".

Si vous avez beaucoup de chance, vous trouverez le moyen d'acheter le DVD qui n'est plus disponible du moins pour l'instant. Sinon, vous irez voir le film tronçonné sur youtube. En voici le début (certains des 5 morceaux pourraient ne pas être accessibles depuis votre pays pour des raisons de droits):



Voir aussi:
Sur les artistes a Grez

MàJ 28.09.2012:
L'excellent livre de Fenby sur Delius est téléchargeable sur archive.org:
Delius as I knew him
Des machines à voter transformées en ordinateurs d'échecs!


Le Chaos Computer Club s'est amusé à transformer des machines à voter en jeux d'échecs électroniques [cf. image ci-contre, source: www.ccc.de]. Et pour bricoler une machine, à peine une minute est nécessaire, comme le prouve la vidéo accessible sur leur site.

Voici une traduction du communiqué publié par ce club de fondus des processeurs:

"Le Chaos Computer Club [CCC] a établi que les machines à voter électroniques utilisées en Allemagne sont faciles à bricoler. Il réclame que ces machines ne soient pas utilisées pour les prochaines élections.

Un rapport détaillé a été remis au tribunal constitutionnel fédéral Allemand. L'ordinateur de vote testé était celui de la société NEDAP. Ce rapport contredit toutes les informations données par cette société et par le ministère de l'intérieur Allemand. Les attaques testées permettent une falsification des résultats électoraux simple et sans risque d'être découvert.

Cet analyse menée par le CCC en coopération avec la fondation néerlandaise "Nous ne faisons pas confiance aux ordinateurs de vote", prouve que le logiciel utilisé pour compter les voix est facile à manipuler. Les logiciels pour la configuration et l'évaluation, avec lesquels les élections sont préparées et les voix des bureaux de vote sont additionnées, peuvent également être facilement attaqués. Des manipulations du 'hardware', c.à.d. des ordinateurs même, dans le but de manipuler des élections sont aussi possibles. Les résultats de l'analyse technique ont également étés confirmés par des tests pratiques lors d'élections dans les huit mois passés. On ne peut pas exclure avec certitude que des manipulations des élections pour le Bundestag, le parlement Allemand, aient eu lieu.
Il n'y a en pratique aucune protection efficace contre ce type de manipulation

Ni le processus de certification de l'office fédéral, ni les procédures de test menées lors des élections ne permettent de déceler les manipulations montrées. Il en suit que les ordinateurs de vote de NEDAP ne satisfont en aucune manière aux exigences légales en Allemagne.

L'analyse rend clair le fait que les difficultés pour l'utilisation d'ordinateurs de vote sont alarmantes, quelque soit le constructeur ou la conception des machines. Il n'y a pas de moyen technique permettant avec suffisamment de fiabilité de pallier à ces risques de manipulation. Contrairement aux processus traditionnels de vote, le vote par ordinateur enlève ne peut être ni vérifié, ni contrôlé par les électeurs.

"Si l'Allemagne veut se montrer à la hauteur de son rôle de modèle pour les jeunes démocraties et ne veut pas être l'objet de railleries au niveau international, il n'y a pas d'autre solution que d'abandonner la technique du vote par ordinateur", conclut Andy Müller-Maguhn, porte-parole du CCC.

Si on met objectivement en balance l'utilité limitée face aux risques considérables, il apparaît nécessaire de revenir aux bonnes vieilles méthodes: le papier et le crayon!"


Sources (en allemand):
Chessbase (13.06.2007)
Chaos Computer Club

Prochainement: Les échecs, un jeu de hasard?

"On bullshit" de Harry G. Frankfurt
[Traduction chez 10/18:
"De l'art de dire des conneries",
78 pages]


Les quelques commentaires lus sur ce mince essai m'amènent à me demander si c'est le même texte que j'ai eu dans les mains et si j'ai bien compris le propos de l'auteur. Le fait d'avoir lu la version allemande ne devrait pourtant pas faire tant de différence.

Ce texte ressemble plus à un mémoire d'étudiant qu'aux travaux d'un philosophe émérite. Et comment le bon élève lance généralement son devoir? En regardant la définition dans le dictionnaire. Ici l'auteur consulte L'Oxford English Dictionnary. Il complète cette première définition par celle du terme voisin de "humbug" selon Max Black:
"une fausse représentation trompeuse de sa pensée, de ses sentiments ou de son comportement, touchant au mensonge, particulièrement par un caractère prétentieux en paroles ou en acte" [ "a deceptive misrepresentation, short of lying, especially by pretentious word or deed, of somebody's own thoughts, feelings or attitude" ].

Frankfurt ne fait guère plus que de commenter en détail et d'établir que la distinction entre 'connerie' et 'mensonge' provient de l'indifférence du baratineur à l'égard de la vérité quand le menteur est convaincu de dire ce qui est faux.
Quand le menteur estime tromper doublement son interlocuteur, sur les faits et sur ce qu'il pense, le second se moque éperdument de savoir si son discours est fidèle à la réalité ou non, ne se pose pas la question de l'existence d'une vérité, du moment qu'il parvient à son but.

Tout philosophe est habitué à s'élever contre le sens commun et c'est probablement par réflexe que Frankfurt estime les conneries plus dangereuses que les mensonges. Il nous invite à nous demander pourquoi nous sommes en général plus indulgents envers les bonimenteurs qu'envers les menteurs. Le baratin, me semble-t-il, a quelque chose de poétique auquel on ne saurait renoncer. Dire 'je me sens aussi misérable qu'un chien écrasé' est peut-être une connerie, mais le message est d'une clarté fulgurante et chacun peut y démêler le vrai du faux. Le mensonge, par contre, nous met au risque de tenir des choses vraies pour fausses et vice-versa.

Il s'interroge encore sur les conditions favorables au baratin: liberté voire devoir ou contrainte de s'exprimer et de se prononcer sur des sujets qui ne nous sont pas familiers, le scepticisme ambiant permettant d'affirmer tout et son contraire, ...

En définitive, la bibliographie est encore la partie la plus intéressante dans ce livre. En dehors des ouvrages déjà cités, Frankfurt mentionne également: "De Mendacio" de St-Augustin. Bref, il donne quelques pistes à suivre à qui voudrait approfondir le sujet.